Les filles continuent leur sans faute !

15589816_1751585961829917_5220205574355236198_n

Après une qualification en coupe de Provence à 8, les filles du Sporting la Ciotat retrouvaient le grand terrain pour le dernier match de championnat de l’année civile.

Nos joueuses ont réussi un match sérieux et très bon sur le plan collectif, avec un festival de but à la clé, une victoire 14-0 dont 5 buts d’Océane. On a eu le doit à des frappes de loin, des actions construites et des phases de contre, ainsi qu’un but sur corner. Plus que le résultat c’est surtout la manière qui a été intéressante avec un pressing haut et un jeu beaucoup plus fluide avec moins de touche de balles.

Mais il faut également rendre hommage à cette équipe de Bocage car les filles étaient seulement 10 au coup d’envoi. Malgré infériorité numérique, les buts encaissés et le terrain difficile elles n’ont jamais baissé la tête, ni mis de coup déplacé. Elles n’ont jamais dégagé de long ballons comme le font la majorité des équipes, elles ont essayé de jouer au football de la première à la dernière minute. C’était vraiment un état d’esprit extraordinaire, les coach du Sporting sont allé les féliciter après le match.

Voilà donc la première partie de saison qui s’achève. Les filles sont leader avec 9 victoires en 9 matchs, la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat. Elles ont terminés 6 matchs sans prendre de buts et en ont marqué au moins 5 sur 6 des 9 matchs. Elles sont également qualifié en Coupe de Provence. Le seul regret reste cette élimination en coupe de France face à une équipe de Ramatuelle prenable mais toujours difficile à manœuvrer (seule équipe de DH à avoir battu l’OM cette année). Le bilan pour les matchs officiels est donc de 11 victoires et une défaite. 75 buts marqués et 10 encaissés (dont 3 sur penalty). L’équipe n’a toujours pas encaissé le moindre but à l’extérieur en 5 matchs.

Maintenant rien n’est acquis pour les ciotadennes. La saison est encore longue et le plus dur n’est pas d’atteindre la première place mais d’y rester. Il faudra donc revenir encore plus fort en 2017!féminines6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *